Cela fait déjà six mois que nous avons quitté Martigues et que nous sommes devenus SDTF (Sans Domicile Très Fixe). Chaque journée qui passe nous conforte un peu plus dans le style de vie nomade que nous avons choisi et bien que nous ne bougions pas beaucoup en ce moment (Eh oui, nous attendons la naissance du second petit-fils), nous en profitons pour faire les ajustements et achats nécessaires  à cette nouvelle existence.

Pour le coup, qu’avons-nous fait de nos deux mois d’été en Basse-Normandie ? Rien de particulier, en effet c’est tout un art de ne rien faire et nous l’avons exploité en profitant du jardin, des petites promenades dans le coin (en sachant qu’en ce moment c’est la période des mûres et qu’il y en a à foison), en lisant et en écoutant de la musique. Chéri-bibi en a profité pour passer le cap des 55 ans et cela sans même une ride de plus (hihihi).

Je profite également de cette étape dans les bocages normands pour m’occuper de ma santé. Pour être tout à fait honnête, je n’avais pas vraiment pris au sérieux la petite alerte du début de l’été et encore moins les quatres suivantes…

A la sixième j’ai craqué et nous sommes finalement retournés aux urgences donc comme il faut savoir écouter son corps (et les sermons des médecins), je vais attaquer cette semaine la batterie de tests et d’examens qui m’avaient été prescrits. Pour ma défense, je voudrais quand même préciser un petit détail. Il est extrêmement difficile de se lancer dans ce genre de parcours lorsque l’on ne trouve pas de médecin généraliste qui accepte de nouveaux patients et c’est malheureusement le cas dans ce coin du département de l’Orne. Les départs à la retraite ne sont pas remplacés et même dans un rayon de trente kilomètres on m’a expliqué que c’était non !!! Un pharmacien m’a dit que cela faisait un moment que ça durait et que le souci venait du manque d’attractivité de la région pour une profession dont les études avaient coûté si chères…

2 réponses à DES NOUVELLES

  • Oui il faut te soigner Nath ! et oui les docteurs sont devenus une denrée très rare surtout pour les campagnes !! aller courage pour les examens !

  • Je suis triste de lire que tu ne vas pas bien. Mais je suis absolument sûre que Chéri-bibi n’a toujours aucune ride et ca, c’est une super chance.
    Je vous embrasse

Laisser un commentaire

Nous sommes à PARIS 17EME
Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.