Cela faisait longtemps que je voulais m’y rendre et les Journées du Patrimoine 2017 ont été l’occasion qui fait le larron. Nous avons donc passé l’après-midi au Haras National du Pin, également surnommé le Versailles du cheval (rien que le nom vous laisse déjà imaginer la beauté du lieu).

Ainsi, sans rien payer, nous avons eu accès au musée et à ses différentes salles sur le thème du cheval (bien évidemment), de la bande dessinée avec l’exposition temporaire « De Jolly Jumper à Caramel, Chevaux et Compagnie » et surtout sur l’histoire du Haras national du Pin créé sous Louis XIV. Le château, le petit musée hippomobile, la sellerie d’honneur étaient également en accès libre sans oublier (en poussant un peu l’exploration dans les petits coins) les pâturages alentour : une belle balade sur un magnifique domaine.

Mais nous étions surtout venus pour admirer les principaux occupants de ce Haras exceptionnel, je veux parler des équidés. Percherons, appaloosas, lusitaniens, falbalas, liliputiens et même un joli petit âne qui se sont montré cabotins à souhait et cela aussi bien dans les écuries, les prés ou sur scène car, bien évidemment et c’était le clou qui devait terminer notre journée, le Haras national du Pin est également une résidence d’artistes dans laquelle se produisent de superbes spectacles équestres. Le nôtre était placé sous le signe de l’humour et nous nous sommes régalés du début à la fin. C’était la première fois que nous assistions à ce genre d’événements et c’était Magique !!!

De plus comme cette journée ne pouvait qu’être parfaite et alors que nous avions enchaîner les averses depuis le début de la semaine, nous n’avons même pas senti les quelques gouttes de pluies qui ont bien vite étaient remplacées par un soleil radieux…


Les Photos !

 


La vidéo !

Laisser un commentaire

Nous sommes à PARIS 17EME
Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.