Imaginez une petite chapelle dressée au milieu des marécages, nous sommes au onzième siècle et Marvejols, telle que vous la connaissez, n’existe pas encore. Comme cet endroit était le seul terrain sec de la vallée, il fut décidé d’y construire un petit bourg dont les habitants pourraient vivre en toute tranquillité, la naissance d’une petite ville qui allait traverser le temps jusqu’à nous.

Malheureusement, elle fut bientôt menacée par les crues de la rivière qui la longeait : la Colagne. Mais comme le lieu était agréable et la population courageuse, elle n’hésita pas à se mettre au travail, guidée en cela par les Cordeliers (moines Franciscains) afin de construire une digue, assécher des terres et creuser un canal (héal) entre la rivière et la ville.

De plus choisie comme capitale administrative des terres du Roi de France en Gévaudan en 1307, Marvejols se vit accorder l’honneur, en tant que ville royale, de porter la fleur de lys sur son blason.

Fortifiée durant la Guerre de Cent ans, cela ne l’empêcha pas de subir de grosses pertes des années plus tard lors des guerres de religions. En effet, la majorité de ses habitants s’étaient convertis au protestantisme et durent payer âprement le prix de ce choix lorsque les catholiques envahirent la ville en 1586.

Heureusement, lorsqu’Henri de Navarre devin Roi de France, il aida Marvejols et ses occupants à se relever de ces années terribles. Aujourd’hui, il reste le souvenir de ce bon roi et d’une histoire qui bien qu’elle soit houleuse a laissé un patrimoine culturel et architectural particulièrement riche dont nous avons pu trouver des traces à chaque coin de rue en suivant le circuit Henri IV mis en place par l’office de tourisme de Marvejols.

Avec notre plan en main, nous avons été à notre rythme, nous avons réussi à nous perdre (ben oui, autrement nous n’aurions pas respecté nos propres traditions) et surtout nous avons appris des tas de choses grâce aux petits panneaux semés un peu partout. Une bonne idée de chasse au trésor pour les enfants…

Autre article sur MarvejolsNOTRE-DAME DE LA CARCE

Laisser un commentaire

Nous sommes à PARIS 17EME
Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.